Le blogue de Royal LePage Altitude

Communiquez avec nous:

Île-des-Sœurs - 514.765.0909

Griffintown - 514.846.0909

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Archives
    Archives Contient une liste d'articles du blog qui ont été créés précédemment.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification

La négociation du prix

Posté par le dans immobilier
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1465
  • Imprimer

On entend souvent dire que la négociation est un art. Cela s'applique aussi à l'immobilier. La négociation est un art plein de nuances et de subtilités, basé sur l'écoute attentive de tout ce qui est verbal et non verbal. Ce n'est surtout pas une bataille.

Or, la négociation rejoint, avant tout, les émotions des parties impliquées, rendant plus difficile l'adoption de bons réflexes de la part des acheteurs et des vendeurs. Par exemple, un des aspects les plus courants auquel le courtier est confronté est le réflexe de l'acheteur de vouloir offrir un prix bas et assez éloigné du prix affiché pour «ébranler le vendeur» et lui passer le message qu’il recherche le «bon achat». En règle générale, c’est une des grandes erreurs dans le processus de négociation et ne sera pas généralement recommandée par votre courtier.

Lorsque l'acheteur offre un prix bas à un vendeur, il donne la possibilité au vendeur de refuser la proposition sans regret et, surtout, sans seconde chance. En effet, la majorité des vendeurs préfère refuser une offre trop basse plutôt que de faire une contre-proposition. Un prix trop bas ne fera que frustrer le vendeur et provoquera dès le départ un climat négatif et une attitude défensive envers l'acheteur. Ainsi, s'il s'agit vraiment d'une propriété que l'acheteur aime, cette «stratégie» d'offrir un prix très inférieur au prix affiché compliquera beaucoup la suite de la négociation et souvent au désavantage de l'acheteur. De plus, dans les marchés que nous connaissons aujourd'hui, une grande proportion des propriétés est déjà affichée en fonction de l'état actuel du marché immobilier.

La meilleure stratégie de négociation demeure celle que votre courtier recommandera probablement : une bonne proposition de départ vous donnera une meilleure chance d'atteindre votre objectif. Elle vous permettra de trouver un terrain d'entente entre les parties à l'intérieur d'une certaine zone de confort pour l'acheteur et le vendeur. Souvent, le résultat de la négociation se situe quelque part entre l'objectif idéal fixé par le vendeur et par l'acheteur.

Les subtilités de la négociation sont un art que votre courtier apprend et pratique constamment.
Faites-lui confiance!

L'équipe Royal LePage Altitude.

Communiquez avec nous :
514-765-0909
514-846-0909

Commentaires