• Quebec’s Real Estate Market Performed Well in 2020 With Historic Sales Records

    Press release
    Centris Residential Sales Statistics – 4th quarter 2020

    L’Île-des-Sœurs, January 15, 2021 – The Quebec Professional Association of Real Estate Brokers (QPAREB) has just released its residential real estate market statistics for the province of Quebec, based on the real estate brokers’ Centris provincial database.

    In total, 112,476 residential sales transactions were concluded in 2020 in the province of Quebec. This represents a 17 per cent increase compared to 2019. It was also the highest number of sales ever registered since the real estate brokers’ Centris system began compiling market data in the year 2000.

    “The fourth quarter brought an extraordinary year to a close, one marked by an unprecedented health crisis. Exceptional government financial assistance programs, rock-bottom interest rates, a renewed interest in acquiring a property adapted to the new reality of teleworking, as well as new needs have helped accelerate the increase in transactions beyond large urban areas,” said Charles Brant, director of market analysis at the QPAREB. “This has further reduced the already limited number of properties for sale on the market, pushing property prices to levels never before seen across the province,” he added.

    Here are some of the highlights of 2020.


    Sales

    • By property category, single-family homes stood out with a significant 18 per cent increase in sales across the province. Sales of plexes and condominiums also registered strong increases of 17 per cent and 13 per cent, respectively.
    • Among the province’s metropolitan areas, Quebec City (+28 per cent), Sherbrooke (+22 per cent) and Gatineau (+15 per cent) registered the largest increases in sales.
    • Overall, sales in regions outside of the metropolitan areas experienced an even more dramatic increase in sales (+31 per cent), all property categories combined.
    • More specifically, several small urban resort areas registered phenomenal sales increases in 2020, including the agglomerations of Charlevoix (+94 per cent), Sainte-Agathe-des-Monts (+64 per cent), Mont-Tremblant (+59 per cent) and Sainte-Adèle (+57 per cent).

    Active listings

    • There was an average of 39,848 active listings on the Centris system in Quebec in 2020, a 29 per cent drop compared to 2019. This was the fifth consecutive annual decrease in active listings.

    Prices

    • The median price of single-family homes in Quebec stood at $295,000 in 2020, up 13 per cent compared to 2019.
    • The median price of condominiums also registered a notable increase, rising by 11 per cent to reach $272,000.
    • The median price of plexes (2 to 5 dwellings) remained relatively stable compared to 2019, inching up by 1 per cent to reach $425,000.

    Market conditions and selling times

    • Market conditions tightened in the vast majority of areas of the province. Many agglomerations located outside of the metropolitan areas experienced the most rapid tightening of market conditions in favour of sellers.
    • Selling times across the province shortened compared to 2019: for all property categories combined, it took an average of 86 days for a property to sell (-11 days).

    In the context of the current pandemic, the QPAREB reminds you that working with a real estate broker means more security and less stress, as all members are subject to the Real Estate Brokerage Act as well as strict rules and a code of conduct. Learn more about the health measures that are in effect.

    Additional information:

    Quarterly statistics – Barometer for the province of Quebec

    Detailed monthly and 2020 cumulative statistics for the province and its regions

  • Montreal Real Estate: Record Sales Growth and Accelerated Price Increases in 2020, Despite the Impact of the Pandemic

    Press release
    Centris Residential Sales Statistics – 4th quarter 2020

    L’Île-des-Sœurs, January 15, 2021 – The Quebec Professional Association of Real Estate Brokers (QPAREB) has just released its residential real estate market statistics for the Montreal Census Metropolitan Area (CMA), based on the real estate brokers’ Centris provincial database.

    In total, 55,609 residential sales transactions were concluded in 2020 in the Montreal CMA, an 8 per cent increase compared to 2019. This was the sixth consecutive annual increase of more than 5 per cent, bringing the average annualized increase to 7 per cent since 2015. 

    “Despite the condominium market being weakened by the health crisis on the Island of Montreal in the second quarter, the residential real estate market in the Montreal CMA experienced a very active fourth quarter, in line with the third quarter. As a result, a new sales record was set in 2020, beating out 2019 which was already a record year,” noted Charles Brant, director of market analysis at the QPAREB. “While peripheral markets contributed strongly to this performance, the fourth quarter indicates that activity on the Island of Montreal has regained some strength, helped by the return of properties to the market,” he added.

    Here are some of the highlights of 2020.


    Sales

    • All three main property categories registered an increase in sales in 2020: +10 per cent for single-family homes, and +7 per cent for condominiums and plexes (2 to 5 dwellings).
    • Sales on the Island of Montreal remained virtually unchanged compared to 2019 (+1 per cent).
    • The main areas on the periphery of the Island of Montreal posted significant increases in sales, ranging from +8 per cent on the South Shore to +20 per cent on the North Shore.
    • Sales of properties at more than $1 million jumped by 62 per cent compared to 2019.

    Prices

    • The median price of single-family homes ($400,000) jumped by 18 per cent compared to 2019, the largest increase since Centris began compiling statistics in the year 2000.
    • The median price of condominiums stood at $305,000 (+14 per cent), while that of plexes reached $615,000 (+12 per cent). The last time these two property categories registered greater price increases was back in 2003 and 2004, respectively.

    Active listings and market conditions

    • The number of properties for sale decreased for a fifth consecutive year, with 13,590 listings on the real estate brokers’ Centris system (-26 per cent).
    • Across the CMA, market conditions gave sellers a very clear advantage over buyers, and this applied to all three property categories (single-family homes, condominiums and plexes).

    Selling times

    • It took 52 days on average to sell a residential property in the Montreal CMA in 2020, which is 19 days less than in 2019. This represents the shortest selling time among the province’s six CMAs and the shortest selling time on record.

    For more detailed statistics for the province, click here.

  • Quebec City Residential Real Estate Market: Historic Level of Sales in 2020 in the Midst of a Pandemic

    Press release
    Centris Residential Sales Statistics – 4th quarter 2020

    Quebec City, January 15, 2021 – The Quebec Professional Association of Real Estate Brokers (QPAREB) has just released its residential real estate market statistics for the Quebec City Census Metropolitan Area (CMA), based on the real estate brokers’ Centris provincial database.

    In total, 10,651 residential sales transactions were concluded in 2020 in the Quebec City CMA, a 28 per cent increase compared to 2019. This was the highest number of annual transactions ever recorded since the Centris system began compiling data in the year 2000. It was also the largest annual increase in sales ever recorded.

    “We saw a rapid improvement in market conditions in 2020, in a context of very strong sales growth and a significant decrease in active listings,” said Charles Brant, director of market analysis at the QPAREB. “We are no longer seeing an excess of inventory in Quebec City, even for condominiums. In the fourth quarter, we saw conditions that were conducive to overheating and multiple offers in certain areas, particularly for single-family homes and plexes, which led to more pronounced upward pressure on prices,” he added.

    Here are some of the highlights of 2020.


    Sales

    • Among the three main property categories, condominiums registered the strongest sales growth in 2020 with a total of 2,617 units sold (+39 per cent).
    • Plex sales also increased significantly, jumping by 38 per cent with a total of 793 transactions.
    • Sales of single-family homes increased by 24 per cent, as 7,224 properties changed hands.
    • Geographically, the main periphery areas of the Agglomeration of Quebec City registered the largest increases in sales in 2020. Sales on the Northern Periphery grew by 44 per cent while sales on the South Shore increased by 31 per cent. As for the Agglomeration of Quebec City, sales grew by 25 per cent as compared to 2019.

    Prices

    • There was a moderate increase (+4 per cent) in the median price of single-family homes in the Quebec City CMA, as half of all single-family homes sold for more than $270,000. However, this growth trend accelerated in the fourth quarter of the year.
    • For a third consecutive year, the median price of condominiums in the Quebec City CMA increased by 1 per cent, reaching $193,000.
    • The median price of plexes registered a larger increase of 8 per cent ($325,000).

    Active listings and market conditions

    • In 2020, there was an average of 5,618 properties for sale across the CMA on the real estate brokers’ Centris system. This represents a drop of 27 per cent compared to 2019.
    • As for market conditions, the market is clearly a seller’s market for single-family homes (6 months of inventory). Condominiums and plexes moved into a balanced market with 8 and 9 months of inventory, respectively.

    Selling times

    • It took an average of 124 days to sell a residential property in the Quebec City CMA in 2020, which is 8 days less than in 2019.

    For more detailed market statistics for the province, click here.

  • Trois-Rivières : les conditions de marché se sont fortement resserrées à l’avantage des vendeurs en 2020

    Communiqué de presse
    Statistiques de ventes résidentielles Centris – 4e trimestre 2020

    Trois-Rivières, le 15 janvier 2021 — La Chambre immobilière de l’Estrie, de la Mauricie et du Centre du Québec vient de publier les plus récentes statistiques du marché immobilier résidentiel de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Trois-Rivières, établies d’après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers.

    Ainsi, 1 426 ventes résidentielles ont été réalisées en 2020 dans la RMR de Trois-Rivières, ce qui représente une croissance modeste de 3 % par rapport à 2019. Ce résultat fait suite à une augmentation importante des transactions en 2019 (+24 %).

    « Les conditions de marché se sont nettement resserrées en faveur des vendeurs en 2020 malgré une activité transactionnelle relativement modeste, à l’exception de la catégorie des plex », souligne Hassan Chellah, Vice-président de la Chambre immobilière de l’Estrie, de la Mauricie et du Centre du Québec « Si la chute des inscriptions en vigueur a contribué à expliquer un certain plafonnement de l’activité, elle s’est surtout traduite au quatrième trimestre par une pression à la hausse sur les prix, notamment pour le plex et la copropriété », ajoute-t-il.

    Voici les faits saillants de l’année :


    Ventes

    • Parmi les trois principales catégories de propriétés, les petits immeubles à revenus de deux à cinq logements ont enregistré la plus forte croissance des ventes, soit de 18 % (240 ventes).
    • La copropriété a également connu une bonne performance en 2020, comptabilisant 182 unités qui ont changé de mains (+8 %).
    • L’unifamiliale a de son côté vu son nombre de transactions diminuer légèrement, de 1 %, avec 995 ventes.

    Prix

    • Le prix médian des unifamiliales a augmenté de 4 % pour atteindre 174 500 $ à l’échelle de la RMR. Il s’agit d’une quatrième hausse annuelle consécutive et d’un sommet historique.
    • Le prix médian des copropriétés a progressé de 3 %, alors que la moitié des unités de la région se sont vendues à plus de 139 000 $.
    • Enfin, la catégorie des plex a connu la plus forte croissance à ce chapitre, avec un prix médian de 175 500 $ (+15 %).

    Inscriptions et conditions du marché

    • On comptait en moyenne 469 propriétés résidentielles à vendre en 2020, soit une diminution de 38 % et une cinquième baisse annuelle consécutive.
    • Globalement, le marché immobilier de Trois-Rivières a terminé l’année en conférant l’avantage aux vendeurs, et ce, dans chacune des trois principales catégories de propriétés.

    Délais de vente

    • Toutes catégories confondues, il fallait en moyenne 92 jours pour vendre une propriété en 2020 dans la RMR, soit 1 jour de moins qu’en 2019.

    Pour des statistiques plus détaillées, consultez le Baromètre APCIQ

    Les communiqués de presse pour les différentes régions de la Chambre immobilière de l’Estrie, de la Mauricie et du Centre du Québec sont également disponibles :

    RMR de Sherbrooke

    RMR de Drummondville et de Victoriaville

    À propos de la Chambre immobilière de l’Estrie, de la Mauricie et du Centre du Québec

    Source officielle de l’information immobilière régionale pour l’Estrie, la Mauricie et le Centre du Québec, la Chambre est un organisme sans but lucratif qui regroupe près de 600 courtiers immobiliers. Elle s’est donnée pour mission de promouvoir et de protéger activement la profession ainsi que les intérêts professionnels de ses membres, tout en les aidant à atteindre leurs objectifs d’affaires et à parfaire leurs connaissances.

  • Le manque de propriétés sur le marché limite les transactions dans l’agglomération de Saint-Hyacinthe en 2020

    Communiqué de presse
    Statistiques de ventes résidentielles Centris – 4e trimestre 2020

    Saint-Hyacinthe, le 15 janvier 2021 — L’Association des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) vient de publier le bilan 2020 du marché immobilier résidentiel de l’agglomération de Saint-Hyacinthe, établi d’après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers.

    Ainsi, 672 transactions ont été réalisées dans l’agglomération de Saint-Hyacinthe en 2020, ce qui représente une légère baisse de 1 % par rapport à 2019.

    Par catégories de propriétés, 438 maisons unifamiliales ont changé de mains, soit 3 % de moins que l’année précédente; 119 transactions ont été enregistrées pour ce qui est de la copropriété (-22 %).

     « Les inscriptions en vigueur ont chuté de moitié en 2020, resserrant les conditions de marché en faveur des vendeurs à un niveau jamais atteint et propulsant les prix à de nouveaux sommets et ce, dans un contexte de surenchères », fait remarquer Charles Brant, directeur du Service de l’analyse du marché à l’APCIQ. Au chapitre des prix, la moitié des maisons unifamiliales se sont vendues à plus de 278 500 $, soit une hausse de 14 % par rapport à 2019. Le prix médian des copropriétés a également augmenté de 13 % comparativement à un an plus tôt, pour s’établir à 195 000 $. Une progression plus modeste de 3 % a été enregistrée pour le segment des plex, dont le prix médian s’établit à 269 900 $.

    Quant aux inscriptions en vigueur, on trouvait en moyenne 157 propriétés résidentielles inscrites au système Centris des courtiers immobiliers, soit 50 % de moins qu’en 2019. Cette forte contraction a contribué au resserrement des conditions du marché.

    Il en ressort une baisse marquée des délais de vente, puisqu’il ne fallait que 65 jours en moyenne pour qu’une propriété trouve preneur en 2020, soit 23 jours de moins qu’en 2019.

    Pour consulter les statistiques du marché pour l’ensemble de la province, cliquez ici.

  • Les ventes atteignent un sommet historique sur le marché immobilier de la RMR de Sherbrooke en 2020

    Communiqué de presse
    Statistiques de ventes résidentielles Centris – 4e trimestre 2020

    Sherbrooke, le 15 janvier 2021 –La Chambre immobilière de l’Estrie, de la Mauricie et du Centre du Québec vient de publier les plus récentes statistiques du marché immobilier résidentiel de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Sherbrooke, établies d’après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers.

    Ainsi, 2 443 ventes résidentielles ont été réalisées en 2020 dans la RMR de Sherbrooke, ce qui représente une hausse de 22 % par rapport à 2019. Il s’agit d’un record d’activité, depuis que le système Centris des courtiers immobiliers compile les données de marché, soit depuis 2000.

    « L’activité au quatrième trimestre permet de terminer l’année 2020 en force, notamment dans la catégorie de la copropriété, très en demande, où le nombre d’inscriptions a fondu presque aussi rapidement que dans la catégorie de l’unifamiliale », note David Bourgon, président de la Chambre immobilière de l’Estrie, de la Mauricie et du Centre du Québec. « Cela a eu un effet sur le délai de vente moyen des copropriétés, en baisse de 73 jours par rapport à 2019, et la surchauffe du marché a accentué la hausse des prix », ajoute-t-il.

    Voici les faits saillants de l’année 2020.


    Ventes

    • Parmi les trois principales catégories de propriétés, la copropriété est celle qui a connu la plus forte augmentation d’activité, soit une hausse de 49 %, avec 421 unités vendues dans l’ensemble de la région métropolitaine.
    • Les propriétés à revenus de deux à cinq logements ont également affiché une popularité croissante, avec 275 transactions (+35 %).
    • Le segment de l’unifamiliale a lui aussi connu une belle performance en 2020, avec une hausse d’activité de 16 % (1 743 ventes).

    Prix

    • Dans l’ensemble de la RMR, le prix médian des unifamiliales a progressé de 13 % en 2020, à 243 750 $.
    • Une croissance de 11 % du prix médian des copropriétés a été observée, alors que la moitié des unités se sont négociées à plus de 177 000 $.
    • Le prix médian des plex s’est établi à 252 000 $, ce qui représente une hausse de 8 % par rapport à 2019.

    Inscriptions en vigueur et conditions de marché

    • On a dénombré 833 propriétés résidentielles à vendre par l’intermédiaire du système Centris des courtiers immobiliers, soit une diminution marquée de 36 %. Il s’agit d’une cinquième baisse annuelle consécutive à ce chapitre.
    • Les conditions de marché dans la région sherbrookoise avantagent désormais les vendeurs pour chacune des trois principales catégories de propriétés.

    Délais de vente

    • À l’échelle de la RMR, toutes catégories de propriétés confondues, le délai de vente moyen s’élevait à 90 jours en 2020, une baisse de 27 jours par rapport à celui de 2019.

    Pour des statistiques plus détaillées, consultez le Baromètre APCIQ

    Les communiqués de presse pour les différentes régions de la Chambre immobilière de l’Estrie, de la Mauricie et du Centre du Québec sont également disponibles :

    RMR de Trois-Rivières

    Agglomérations de Drummondville et de Victoriaville

    À propos de la Chambre immobilière de l’Estrie, de la Mauricie et du Centre du Québec

    Source officielle de l’information immobilière régionale pour l’Estrie, la Mauricie et le Centre du Québec, la Chambre est un organisme sans but lucratif qui regroupe près de 600 courtiers immobiliers. Elle s’est donnée pour mission de promouvoir et de protéger activement la profession ainsi que les intérêts professionnels de ses membres, tout en les aidant à atteindre leurs objectifs d’affaires et à parfaire leurs connaissances.